Sale temps pour les grosses… Un maquillage me donne l’occasion de vos parler du poids

Sale temps pour les grosses… Un maquillage me donne l’occasion de vos parler du poids

Maquillage chocolat

 

Ce Lundi était l’occasion de participer au Monday Shadow Challenge, la couleur retenue aujourd’hui était « Chocolat ».

Je n’ai pas joué l’originalité et comme beaucoup, j’ai fait le lien TELLEMENT évident

Couleur CHOCOLAT = CHOCOLAT à manger

J’ai donc opté pour un muffin bien dégoulinant de bonne crème  au chocolat sur ma paupière.

Ce genre de maquillage prend du temps (celui-ci environ 1 heure tout compris) . L’occasion pour moi de réfléchir à ce que tout cela m’inspirait. Et forcément, je me suis dit que j’allais prendre une barre de chocolat pour faire la photo et que ça allait être sympa. Et là, j’ai pensé qu’on pouvait aussi  m’opposer un « t’es déjà grosse, t’as besoin de bouffer du chocolat ? ». Un moyen pour moi de vous parler du poids.

Parce que oui, il n’y a pas de pitié pour les gros. Dans l’imaginaire commun et crasseux, on pense qu’un gros est gros parce qu’il est négligent, sale et que c’est une grosse feignasse.  Parfois on accepte quelques problèmes hormonaux…  Le sujet a déjà été traité des centaines de fois mais j’ai regardé sur internet ce que je pouvais trouver comme expériences. Je ne cherchais pas de conseils pour faire un régime,  je cherchais des témoignages de gros. J’ai bien dit gros. Et parler du poids, c’est apparemment  un truc de personne mince. Parce qu’à part des vidéos débiles sur manger des graines, boire du thé, vendre un catéchisme à deux balles « il faut s’accepter comme on est » et respecter des modes genre ne pas manger de gluten alors qu’on n’a pas d’intolérance,  je n’ai presque rien trouvé.

Je suis grosse. Je suis même obèse, c’est mon IMC qui me le dit. Avant de vous dire comment je le vis aujourd’hui, retournons quelques années en arrière.

J’ai fait un régime il y a quelques années. Vu que je n’en avais pas trop fait avant, mon corps n’était pas habitué à faire le yoyo. J’ai donc perdu rapidement du poids : au total 40 kilos en 8 mois.  Oui je t’entends bien le premier de la classe « c’est trop rapide, t’aurais pas dû ». Oui, mais je n’ai pas choisi : j’ai mangé des légumes, très peu de féculents et plus de gâteaux ni de sucre raffiné, que le sucre des fruits. J’ai été sérieuse : je faisais des prises de sang tous les mois pour voir si j’avais des carences et pas du tout, j’allais très bien. Un temps, je me suis sentie bien : je pouvais rentrer dans les vêtements qui m’étaient interdits avant et je n’hésitais plus à m’assoir dans des chaises à l’extérieur de chez moi de peur de ne pas rentrer mes fesses dedans et de me taper une honte intergalactique. Oui mais voilà, c’était trop beau…

Moi qui était plutôt pulpeuse, je me suis retrouvée sans poitrine : d’un 110 D, je suis passée à un 95 A que je ne remplissais pas (90 B et A non plus, j’ai essayé). La peau de mon ventre et de mes cuisses s’est relâchée jusqu’à former des bourrelets flasques. Mais ça ne se voyait que quand j’étais nue. Je ne me sentais pas si belle que ça, et pas attirante.

Muffin chocolat

 

Et à l’extérieur ? Les personnes qui ne me connaissaient pas avant me faisaient beaucoup de compliments, on me disait que j’étais jolie, que j’avais de beaux cheveux et de jolies bottes. Car quand on est obèse, on ne rentre dans aucune botte du commerce. C’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup.

Les gens qui me connaissaient bien… Je ne les ai plus trop vus en fait. On pourrait penser que c’est parce qu’ils étaient jaloux mais pas du tout. J’ai su plus tard que je ne trompais personne. La plupart de mes amis me trouvaient vide, pas drôle, triste. Et ils avaient raison, c’est comme ça que j’étais.

Alors voilà : on se prive, on fait des efforts, on s’empêche de boire l’apéro avec des copains tout ça pour être moins bien??? Mais c’est allé trop vite, je te l’accorde petit troll.

Ce qui compte, ce sont les raisons pour lesquelles on veut passer de gros à moins gros ou mince. Mes raisons étaient personnelles et puériles, je pensais qu’en étant plus « jolie », je réussirais à garder mon compagnon qui mettait régulièrement des coups de canif dans le contrat de la fidélité. Ca n’a pas marché : je me suis sentie donc triste, moche ET cocue quand même…

Je me suis séparée, j’ai vécu seule quelques années et j’ai repris du poids, beaucoup de poids.  Mais ça ne m’a jamais empêché de rencontrer des hommes, de sortir avec, rigoler avec et plein d’autres trucs…  Et puis j’ai rencontré l’homme avec qui je vis aujourd’hui.  Outre le fait qu’il me plaise tel qu’il est, et que je lui plaise telle que je suis,  il a su montrer qu’il est quelqu’un de fiable, de gentil. Et surtout, je peux compter sur lui, j’ai confiance en lui et il me soutient. C’est grâce aux ailes qu’il m’a données que j’ai pu faire ce blog, assumer ma passion pour le maquillage et surtout changer de vie pour devenir pâtissier.  Jamais je n’ai connu un tel soutien de la part d’un homme.  Alors je me sens forcément mieux.

Je ne me suis pas pesée depuis des années. Non petit troll, pas parce que je me cache la réalité, c’est parce que c’est inutile, ce n’est qu’un chiffre. Il faut plutôt savoir pourquoi on est gros…

L’autre jour, mon médecin m’a parlé de me faire enlever une partie de l’estomac. Il a fait son boulot, je ne le blâme pas du tout, ni les gens qui ont recours à cette chirurgie. Mais je ne me vois pas faire ça parce que je sais pourquoi je suis grosse et si je décide de mincir, je voudrais le faire en soignant « ma tête » et pas mon estomac. Vous comprenez ?

Pourquoi je suis grosse ? Ok, il y a de l’hérédité dans mon code génétique.

Mais surtout, c’est parce que j’aime manger.

J’aime le goût des choses. Je cuisine tout ce que je fais, je n’achète pas de plats tout prêts et je ne vais que rarement au resto.

J’aime les pâtes, le jambon, le poulet et les gâteaux ! Haaaaa les gâteaux. Mes préférés sont ceux qui arrivent à ne pas être trop sucrés avec une pointe d’acidité…

Voilà, je suis grosse parce que je suis gourmande

J’aime boire un coup avec les copains

Je préfère voir des sourires à table avec des coquillettes que des gueules de 6 pieds de long avec des graines et du tofu.

J’aime faire un gâteau et faire plaisir aux autres

J’aime les repas en famille où on se parle autour d’un bon plat

J’aime ramasser des mûres et faire de la confiture

J’aime les gosses qui crient quand ils jouent

J’aime finir ce que j’ai commencé. C’est valable pour une dissertation de 10 pages et pour les tablettes de chocolat.

Chocolate makeup

J’aime avoir les mains qui collent parce que j’ai mangé avec des doigts

J’aime la vie quoi

Bref, je me sens en réflexion en ce moment sur ce sujet. Parce que cette vie peut être menacée par les choses que j’aime.  Je pense que je ne vais pas tarder à faire quelque chose pour mon poids.

J’ai la chance de continuer à faire du sport et à ne pas avoir trop de mal à bouger, monter des côtes. Je me sens bien, attirante et très heureuse. Mais je ne suis pas dupe, ça n’aura qu’un temps. Je ne le ferai pas pour être plus jolie, ni pour mon compagnon. Je le ferais plutôt pour ma longévité de vie, pour faire le plus longtemps possible des choses en famille, pourquoi pas un jour avoir un deuxième enfant sans risque, ne pas développer de diabète et surtout être présente pour ma famille et mes enfants le plus longtemps possible.

Voilà vous savez tout, je suis contente d’avoir partagé ça avec vous et j’espère entamer un dialogue avec vous, même si vous êtes plus causants par mail.

Ce que j’ai dit ici n’est pas LA vérité, et je sais bien que c’est très opposable, mais juste ce que je ressens.

A la prochaine !

témoignage obésité journal obésité Maquillage patisserie blog obésité cup cake makeup Maquillage chocolat grosse mais belle

18 réflexions au sujet de « Sale temps pour les grosses… Un maquillage me donne l’occasion de vos parler du poids »

  1. Juste whahou… j’aime tout dans ton article : le lâché prise, le recul sur soi même, l’acceptation, le prendre conscience, l’amour, la vie et je suis tentée de te suivre dans cette voie! S’accepter c’est tellement dur. J’y travaille… mais le chemin est loin.
    Merci pour ce superbe billet!

    • Merci beaucoup Gaelle! Tu as l’air toute mignonne sur ta photo, tu devrais pouvoir t’accepter facilement. Et puis le temps fait bien les choses 😉 merci pour ce gentil commentaire en tout cas

  2. J’ignorais tout ça de toi… pour te connaitre (un peu) en vrai, tu es une nana qui vit, qui rit, qui a du talent, de la gentillesse… TU ES VRAIE !Bravo pour ces jolies lignes et bravo pour le maquillage gourmand… vive le chocolat !
    Bisous bisous à partager avec tes deux hommes 😉

  3. En voilà un beau témoignage.
    Comme tu dis, c’est très difficile de trouver des personnes qui parlent véritablement de leur expérience de surpoids, heureuses ou malheureuses. Et souvent on aurait l’impression qu’il ne s’agit que de « bonne volonté », qu’il n’y a aucun effort, que c’est facile, etc. bref, tout pour la culpabiliser. J’espère que tu n’as pas trop de trolls, d’ailleurs. C’est bien naïf, je sais, mais ça ne serait ni juste, ni correct (comme toujouuuurs).
    En tous les cas, j’ai adoré ton article, sa franchise et sa douceur de vivre à la fois 🙂
    ET le makeup est super gourmand, j’adore aussi !

    • Merci beaucoup! Non je n’ai pas (encore de trolls) mais je ne les bloquerai pas, je suis ouverte à la discussion. .. tu as raison, parfois dans les leçons données, on sous entend que ce n’est qu’une question de volonté. Mais en fait j’ai oublié de dire dans l’article qu’en fait c’est un combat de tous les jours : je me surveille chaque jour pour ne pas prendre 10 kilos de plus!!!

  4. Très belle article ………franchement je tiens à te dire k tu es courageuse Dans tout ce que tu fais……….. et tu mérites nos éloges ma petite Élise ……… gros bisous à ts les 3

  5. Ma petite Élise, je retrouve bien la petite fille volontaire et pleine de caractère que j’ai connu enfant dans ce joli billet que tu nous as écris. Tu es devenue une belle femme qui va au bout de ses envies, je suis contente et très admirative de ce que tu es devenue! Continue à vivre selon tes critères et non ceux des autres, bravo

    • Merci beaucoup Stéphanie! C’est marrant l’autre jour en voyant une de tes photos, je me suis dit que tu étais restée la même! Tu as l’air très heureuse dans ta vie, ça fait plaisir! !!

  6. Coucou,
    Moi qui t’es connue avant, pendant et après ton régime, je peux témoigner…
    Avant, j’adorais venir chez toi parce qu’on était sûr de passer un bon moment plein d’humour et de gourmandise. Pendant, c’est vrai que les kilos en moins t’ont enlevée ton humour et ta joie de vivre… Mais quel courage de l’avoir fait! Rien que de penser à jeûner un repas, je flippe… Tu es quelqu’un d’unique qu’on a envie d’écouter, parce que tu es une passionnée de la vie! Après, je t’ai retrouvée et je peux dire qu’une soirée avec toi fais travailler les zygomatiques!!!
    Mais peu importe avec ou sans les kilos, je t’ai toujours trouvée très belle!
    Alors je ne suis pas aussi douée que toi avec les mots mais j’ai essayé de te dire que je t’aime comme tu es. Tu es vraiment FORMIDABLE et pas fort minable. Tu peux être fière de toi!

    • Ho merci beaucoup pour ce beau message <3 ça me touche beaucoup! Et toi aussi tu es formidable, ne l'oublies pas!!! J'ai hâte de te servir de cobaye pour la coiffure! !!

  7. Ton maquillage est tout mignon mais c’est surtout ton article que je retiens . Je l’ai beaucoup aimé parce que tu es lucide , tu sais que si ta santé est en danger tu feras le nécessaire . Après pour moi l’important c’est de se sentir bien , j’ai un physique qu’on pourrait qualifier de normal mais il y a un peu plus d’un an j’avais perdu quelques kilos ( sans vraiment le vouloir mais suite à des problèmes de santé ) et je ne me sentais pas bien du tout donc je comprends que ton régime ait eu cet effet . En ce qui concerne les hommes je pense qu’il faut juste trouver le bon parce que finalement mince , grosse , petite , grande peu importe , un homme qui a envie de tromper trompe ( c’est valable pour les femmes aussi ^^) . Le coup du régime sans gluten m’a fait penser à mon chéri , il est cuisinier et depuis quelques temps on lui demande constamment des plats sans gluten juste parce que c’est à la mode !
    Bref j’ai beaucoup aimé te lire et tu as raison de profiter des choses qui te rendent heureuses ! Si on écoutait les autres on ne ferait plus rien 😉 Je te souhaite de continuer à être heureuse tout simplement <3 bisous

  8. Cc wahouh quel leçon!!!!!!Pour nous les maigres quel courage , après cette lecture de ton article on peut qu’ avoir un regard sur les personnes obèses. Tu es toujours magnifique. Soit heureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *