Une histoire de Dragon (Nouvelle) Chapitre Premier La Rentrée à Pangur // #MSC couleur Marsala

Hey!

makeup dragonmaquillage dragon

Pour le Monday Shadow Challenge de ce Lundi, il fallait utiliser la couleur Marsala. Vu que c’est le mois d’Halloween, j’ai voulu utiliser cette couleur pour créer les ombres d’un dragon. Malheureusement, on ne s’en rend pas trop compte sur les photos car j’ai mis tellement de temps à faire ce maquillage qu’il faisait nuit quand j’ai pris les photos et la lumière artificielle ne fait pas bien ressortir les couleurs…

En tout cas je me suis bien amusée en y travaillant et mon fils m’a mis au défi d’inventer une histoire de dragon. je vous livre donc cette histoire en espérant qu’elle vous plaira et qu’elle vous inspirera pour sa suite si vous souhaitez qu’on l’écrive à plusieurs! 

 

Cléo était assise sur un banc, à l’étroit, mal à l’aise. Elle observait les autres enfants histoire de repérer des têtes sympathiques.

C’était le premier jour de Cléo  à l’école des paires de Pangur. On a le droit d’entrer à Pangur quand on maitrise un tantinet soit peu son Alter Ego et que l’on sait tous les deux bien se tenir, assez pour passer la journée en classe sans faire la pantomime.

Le petit Samuel Bertier qui vivait à deux pas de chez elle s’était vite fait des copains. Lui. Pas étonnant se disait-elle, certains enfants ont de la chance, ils ont des alter ego plus facile d’approche. Sami avait une furette prénommée Colette, très mignonne, très gentille, bien élevée. C’qu’elle pouvait être agaçante des fois la Colette. Et ce Bertier, toujours à tout faire comme il faut…  Il jouait à cache-cache avec un petit garçon et son chat. Trop facile ! Et comment font les enfants qui ont un éléphant pour alter ego et qu’ils jouent à cache-cache ??? C’était ça qui lui fallait comme copain : quelqu’un avec un éléphant ou  un panda !!! Parce que cette grosse feignasse de SeptDents n’allait pas lui faciliter la tâche, grande et imposante comme elle était.

SeptDents, c’était sa dragonne… Et elle prenait toute la place sur le banc !!!

De toute façon, les ennuis arrivaient : Eddy, sa panthère et sa bande de vauriens l’avaient repéré dès son entrée dans la cour et ils marchaient dans leur direction en ricanant.

-« Alors Rouge, on fait sa rentrée ? » dit Eddy avec un sourire qui en disait long.

-« Mon nom de famille, c’est Rose » répondit vivement Cléo, bien décidée à montrer dès le premier jour qu’elle ne se laisserait pas faire.

« Bleu, Rose, Rouge, on s’en fout, on donne des noms de couleurs aux enfants de prisonniers à la pension. Ma mère, elle dit que c’est pour mieux vous repérer, des fois qu’on ait la mauvaise idée de vous filer du travail quand vous serez grands et en âge de vous reproduire. »

Cléo regarda ses pieds, prit une grande respiration pour ne pas foncer tête baissée sur le garçon. Et puisqu’un alter ego éprouve souvent les mêmes sentiments que son humain, SeptDents commençait à gronder au fond de sa gorge, histoire de faire peur aux garnements.

-« Ma mère dit aussi que ton gros nul de dragon ne pourra être que bleu ou rouge et qu’il est trop naze pour devenir doré, ta bourse pour être dans cette école ne te servira à rien »

S’en était trop. SeptDents se senti poussée par un sentiment féroce. Elle sentit le feu jaillir du plus profond de sa gorge. Ce petit imbécile allait bien voir de quel boit elle se chauffait : à la vue de sa trainée de feu, ce vaurien se jetterait à terre en suçant son pouce et en appelant sa mère au secours !

Cléo n’eut pas le temps d’arrêter Sept mais elle prit déjà son air grave, comme si elle avait deviné ce qui allait se passer.

Il ne sortit de la gueule de SeptDents qu’un toussoti  timide accompagné d’ un petit nuage de feu ; de ceux qui n’arrivent pas à prendre. Cléo souffla en portant sa paume de mains à son front. « Nom d’un chien Sept ! »

-« Ridicule ! Il est tout con ton dragon !!! » rigolèrent Eddy et ses copains.

– « C’est une fille, sacré grand dégourdi. » répondit Cléo.

-« Ca l’empêche pas d’être con comme ses pieds, je regrette. »

Le son d’un cor se fit entendre. Tous les élèves se rangèrent par classe dans un espace délimité par des grosses bandes blanches dans un silence et un calme contrôlé.

Toute petite et ronde comme un tonneau, ce qui semblait être la directrice de l’établissement fit son entrée sur le parvis de l’école accompagnée d’un labrador.

-« Bonjour à tous les élèves de première année. Je suis Mademoiselle Pique et je suis votre directrice »

Sans blague.

Après avoir ajusté sa veste un peu trop courte, elle continua en souriant : « Pangur se veut être une référence dans le domaine de l’enseignement et je compte sur vous tous pour observer une discipline exemplaire. Sans plus attendre, je vous présente vos professeurs ». Elle tendit la main vers un groupe d’individus. Ils étaient trop loin pour que Cléo puisse les distinguer.

-«  Madame Versa, qui sera votre professeur de télépathie Humain/ Alter Ego ,

Monsieur Michel, quant à lui, vous enseignera les d’Histoire de notre monde,

Monsieur Loff, professeur de droit des paires

Mademoiselle Jaune, professeur de communication visuelle Humain/Alter ego

-« Tient, il y en a une comme moi » se dit Cléo. Elle entendit des ricanements provenir de ça et là dans la foule.

Mademoiselle Pique reprit : -« Monsieur Valente, professeur de soins aux Alter Ego

Madame Chaize, professeur de défense contre les forces de séparation

Et enfin Monsieur Gaucher, professeur de symbiose Alter Ego / Humain.  Je vous laisse entrer dans vos classes respectives et vous souhaite une très belle année. »

Cléo mettait son sac sur son dos en continuant à défier Eddy du regard quand elle fut surprise par la toux rauque de SeptDents. Quelque chose allait sortir de cette gorge, c’est sûr! Et les spectateurs encore amassés dans la cour n’en manqueraient pas une miette! Dans un tonnerre assourdissant, Sept sortit de sa gueule ce qui l’encombrait depuis la mésaventure avec Eddy. Les dragons ne sont pas comme les humains : ils ont du mal à garder les choses pour eux. Derrière des dents déjà asserées, il sortit : une baignoire, une voiture à pédale, une cornemuse et un album des Take That de 1995. Sept crachait n’importe quoi quand elle était en état de stress. Tout sauf du feu.

La tête enfoncée dans ses épaules, Cléo se retourna vers Madame Pique qui affichait un air désespéré : « Vous devez être Mademoiselle Rose, rangez-moi tout ça et apprenez donc à votre dragon à bien se tenir. Si vous vous tenez bien, il en fera autant »

-« Et fais-lui prendre un bain, ça renarde vilain », entendit-on au milieu de la foule d’enfants.

Et ce n’était que le début…

 

Histoire de dragon maquillage dragon halloween Monday Chadow Challenge msc maquillage dragon halloweendragon doré

5 réflexions au sujet de « Une histoire de Dragon (Nouvelle) Chapitre Premier La Rentrée à Pangur // #MSC couleur Marsala »

  1. Ping : Chapitre 2 : Miss Petula [Une Histoire de Dragon] #MSC Vieux Rose - Elise.A Land

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *