« N’allume jamais de feu que tu ne puisses éteindre »… Ou l’escroquerie des bonnes résolutions… {MSC Coquelicot}

Ouais t’as bien lu : les bonnes résolutions qu’on a coutume de s’infliger en début d’année sont une mascarade, un ballet de pots de chambres… Et je vais me les tailler en biseau dans cet article. Voilà.

firemakeup

Une bonne résolution, c’est quoi?

Demandons à notre Empereur de la vérité, j’ai nommé Wikipédia : « Les bonnes résolutions sont une coutume de la civilisation occidentale qui consiste, à l’occasion du passage à la nouvelle année le Premier Janvier, à prendre un ou plusieurs engagements envers soi-même pour améliorer son comportement, une habitude ou son mode de vie durant l’année à venir. » (Lien ici)

Tu as dû décider d’arrêté de fumer, de passer plus de temps avec ta famille, de créer ton entreprise ou de te mettre au sport. Qu’est ce qui pourrait bien changer en toi entre le 31 Décembre et le 1er Janvier? Qu’est ce qui peut bien faire que tu n’aies pas pu faire toutes ces choses l’année écoulée? Rien, tu t’en doute. C’est juste une question de date…

On a pas besoin d’une nouvelle année pour réaliser ce qui nous tient à cœur, autant compter sur la chance! Et en cas de coup de canif dans le contrat qu’on s’est auto imposé : quelle déception, quelle culpabilité!

Sur le fait de se laisser une seconde chance pour réaliser quelque chose, je suis plutôt d’accord, c’est séduisant. Mais c’est le concept de résolution qui foire tout : un truc qui devient réalisable PARCE QUE c’est la nouvelle année… C’est Einstein qui disait « La folie c’est de se comporter de la même manière et d’attendre un résultat différent ». Il n’avait pas tort : la solution est peut-être ailleurs…

Ce qu’il nous faut, ce sont des objectifs

Se contenter de profiter d’une date pour prendre des bonnes résolutions ne nous engage pas personnellement, en tout cas pas assez parce qu’il n’y a pas de cadre.

Ce cadre, il nous le faut. Pour atteindre quelque chose qui nous fait envie ou qui changera nos vie, il y a forcément des étapes, des buts à se fixer, un plan de bataille à plus ou moins long terme.

Tu as bien compris, ce n’est qu’une question de vocabulaire au final, mais je voulais juste rappeler d’être bienveillant envers soi-même et d’arrêter de se maltraiter avec les volontés des autres et des buts inatteignables. Essayons plutôt de fractionner la victoire finale en plein de petites victoires!

Quels sont vos objectifs alors? Et comment allez-vous vous y prendre pour les atteindre? J’ai hâte de vous lire!

Cette semaine pour le Monday Shadow Challenge, il fallait utiliser la couleur coquelicot. J’ai donc profité de l’occasion pour évoquer le feu dans lequel il faut jeter toutes les bonnes résolutions inatteignables!

maquillage feu maquillage arabesques maquillage couleurs chaudes blog maquillage artistique maquillage artistique maquillage feu bonnes résolutions fire make up french makeup artist

 

Une réflexion au sujet de « « N’allume jamais de feu que tu ne puisses éteindre »… Ou l’escroquerie des bonnes résolutions… {MSC Coquelicot} »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *