Et tu seras une femme, ma fille! [MSC Rouge Saint-Valentin]

 

cupidon makeup

Cette semaine sera celle de la Saint Valentin et si vous me suivez depuis un moment, vous savez que de cette fête, I don’t give a shit, comme disait Rudyard Kipling qui, j’espère, ne m’en voudra pas de l’avoir plagié dans le titre.

Mais évidemment, je vois tous ces cœurs dans les vitrines des magasins et les pubs à la télé. Ça doit mettre les femmes célibataires dans un sacré état parce que ces derniers jours, j’ai eu pas mal de discussions avec des amies qui rencontrent des hommes et ça m’a donné de quoi réfléchir sur ce que les femmes attendent des hommes.

L’une d’elle (et j’espère qu’elle ne m’en voudra pas de mon indiscrétion, c’est pour le bien de la communauté féminine) ne se rendait même pas compte qu’elle cherchait un tas d’excuses bidon au fait qu’un homme ne la rappelait pas suite à leur premier rendez-vous : « il a dû appeler mais je n’ai pas eu le message… » ou « il ne capte pas… » ou « il est malade peut-être… »

Une autre essayait, il y a 2 jours, de trouver des excuses à un type qui la traite mal : « c’est pour me tester » qu’elle disait…

Ma chérie, Il faut s’avouer la vérité. Il y a des codes à connaître dans ce genre de cas. Et le premier code à retenir, c’est celui qui dit que si un homme ne te rappelle pas alors qu’il a ton numéro… c’est juste qu’il n’a pas envie de t’appeler ! Eh non, ce ne sont pas tous des menteurs ! Sérieusement, c’est difficile de dire : « non je ne te rappellerai pas parce que tu ne me plais pas ». Hein, qui y arrive ? Les hommes n’ont pas plus envie que nous de faire du mal, alors ils ne te rappellent pas, en espérant que tu comprendras.

Et quand tu croises cet homme, s’il a l’air de s’en foutre, ce n’est pas forcément un stratagème hyper capillo-tracté pour te séduire. C’est juste qu’effectivement, il s’en fout.

S’il se permet de mal te traiter sans même qu’il s’en rende compte, c’est parce que tu ne comptes pas.

Mais c’est pas de notre faute si on pense toujours ne pas être concernées par les codes : depuis qu’on est petite on nous abreuve, dans les histoires qu’on nous raconte, d’hommes déçus, confus ou désabusés. C’est rare dans la vraie vie. Comme il est rare de rencontrer un homme « tragiquement marqué par une mauvaise expérience sentimentale, qui a besoin d’aide et de temps. » Gna gna gna…  Je ne dis pas que les hommes ne souffrent pas à cause des femmes, je dis juste qu’on a autant de chance de rencontrer Edward Lewis de Pretty Woman ou Peter Wright dans Only You (très bon film au passage) que de se casser une jambe en jouant au scrabble.

Les hommes se divisent donc en 2 groupes : ceux qui veulent de toi, et ceux qui ne veulent pas de toi. Il est exclu d’envisager l’existence d’un autre groupe, tout ce que tu essaies de placer dans un troisième groupe est une excuse pour garder le moral.

monday chadow challenge

Ça va un moment l’égalité des sexes, la parité dans les entreprises et l’égalité des droits. Les temps n’ont pas changé tant que ça depuis la préhistoire concernant la séduction.

Même avec une cravate ou un casque de moto, les hommes restent des hommes. Et en tant que tels, ils se délectent du goût de la conquête. Alors arrête de lui courir après, plus tu cours après, moins il te regarde.

Quand on cherche des excuses pour ne pas s’avouer la vérité, on pense être la petite particularité, celle qui ne répond pas aux codes. Alors que souvent, c’est juste le code qui s’applique. Interdis-toi ceux qui t’obligent à attendre des heures à côté d’un téléphone qui ne sonne pas. Ils n’ont pas perdu ton numéro, ils n’ont pas eu un accident de voiture ou des problèmes de batterie de portable.

Envoie se faire foutre les relations stériles avec ceux qui ne conjuguent aucun verbe au futur, ça n’est pas parce qu’ils n’ont pas appris à le faire. C’est tout simplement qu’ils ne veulent pas s’investir dans une relation avec toi. « On verra bien, maintenant je vis au présent ». Quand tu entends cette phrase, prends tes jambes à ton cou et file le plus loin possible. Ça ne donnera rien.

N’use pas en vain tes talons aiguilles (ou tes baskets), pour courir derrière un homme qui ne veut pas de toi. Utilise les plutôt pour distribuer des coups de pied au cul quand on te fait du mal ou qu’on n’est pas correct avec toi.

Apprends à être une femme. Apprends à obtenir des hommes ce que tu désires. Pas en tapant du pied et en donnant des ordres, mais en leur laissant penser que c’est eux qui ont décidé.

Apprends à choisir, au lieu d’attendre d’être le choix.

cupida maquillage saint valentin maquillage cupidon saint valentin maquillage red makeupsaint valentine's day

3 réflexions au sujet de « Et tu seras une femme, ma fille! [MSC Rouge Saint-Valentin] »

  1. La St Valentin te file des boutons ? Les hommes ne font pas ce qu’on attend d’eux ? N’empêche, je vois que tu apparais marquée du sceau du cœur !
    Indécrottable ? 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *